j-bay-open

Tout ce qu’il faut savoir sur l’étape de J-Bay

Le 12 juillet prochain, nous attaquerons la 5ème étape du CT (Championship Tour) en Afrique du Sud et sur le vague mythique de J-Bay.

Nous arrivons pratiquement à la moitié des étapes du CT et cette fois-ci, la WSL (World Surf League) nous donne rendez-vous sur la mythique épreuve de J-Bay. Cette année, la WSL fait l’honneur à Corona, la bière préférée de tous les surfeurs, de sponsoriser l’événement pour la première fois. Mais revenons plus en détail sur la course au titre.

Cinq étapes, cinq gagnants

La saison a débuté sur les trois étapes australiennes avec trois spots mondialement connue : Snapper Rocks, Margaret River et Bells Beach. Pour la première, un dénommé Owen Wright s’octroie la victoire. Alors qu’il revenait d’une grosse blessure à Pipeline, l’Australien est revenu plus en forme que jamais et remporte l’épreuve devant son public. Pour ce qui est de Margaret River, le champion du monde en titre, John John Florence s’est offert la première place de l’événement avec des scores approchant l’excellence tout au long de l’épreuve. Puis, Bells Beach fut clairement dominé par Jordy Smith avec une finale démentielle dans de solides conditions. Vient alors le Rio Pro, organisé cette fois-ci sur la vague de Saquerama. Le champion du monde 2015, Adriano De Souza s’impose donc chez lui pour la première fois. Et enfin, le Fiji Pro remporté par Matt Wilkinson dans des vagues, comme à l’habitude du spot, juste incroyables.

john-florence-margaret
John John Florence conservera son maillot jaune de Bells Beach à Fiji © WSL / Ed Sloane

Wilko en jaune pour J-Bay

Alors que John John Florence conservait la première place du classement général durant trois étapes (de Margaret à Fiji), celui-ci se fait ôter le maillot jaune par Matt Wilkinson. On sent l’Australien beaucoup plus en confiance que les années précédentes notamment avec son nouvel entraîneur Glenn Hall qui semble faire des miracles. On peut le dire, Matt Wilkinson pourrait être champion cette année s’il continue sur cette lancée. Mais le Top 5 du classement n’est pas si loin (à 250 points pour John John Florence et à 500 points seulement de l’Australien pour Owen Wright, Adriano De Souza et Jordy Smith) et on l’a vu grimper jusqu’en finale l’année dernière face à Mick Fanning. Il faudra donc surveiller de très près les têtes du Top 5.

matt-wilkinson-fiji-pro
Wilko, vainqueur à Fiji, avec l’aide de ses énormes carves © WSL / Ed Sloane

Une cinquième victoire pour Mick Fanning ?

Qui ne se souviendrait pas de l’attaque de requin en pleine finale du J-Bay Open en 2015 ? Mick Fanning a pris sa revanche l’année dernière en remportant pour la quatrième fois l’étape sud-africaine. On connaît l’Australien pour sa vitesse, sa régularité et sa puissance dans ses manoeuvres. Il reste tout de même le surfeur le plus rapide du Tour. On risque forcément de voir Fanning se hisser jusqu’aux phases finales. Le public l’attend au tournant (et moi le premier à vrai dire).

mick-fanning-jbay
Mick Fanning arrivera-t-il à obtenir un cinquième titre à J-bay ? Rendez-vous le 12 juillet © WSL / Kelly Cestari

Et le reste alors ?

Nos Français sont en mauvaise passe pour le moment puisque Jeremy Flores se classe 17ème, Michel Bourez 11ème et Joan Duru 27ème sur le World Tour. Néanmoins, ce dernier a réalisé une très belle performance sur l’Outerknown Fiji Pro en se qualifiant jusqu’en quart de finale ainsi que le Tahitien qui obtient la troisième place sur l’épreuve. On se rappellera forcément de ce tube négocié très technique lors du Round 3.
Filipe Toledo, quant à lui, reviendra d’aplomb pour l’étape sud-africaine puisqu’il a été suspendu du Fiji Pro lors de sa révolte auprès des juges durant Oi Rio Pro. Pour le reste des belles têtes du classement général, Kelly Slater est attendu au tournant sur cette épreuve qui lui réussit depuis ses débuts en se qualifiant pratiquement sur chaque année dans les phases finales. Même chose pour Joel Parkinson qui pointe d’ailleurs à la 6ème place.

michel-bourez
Michel Bourez très surprenant lors du Outerknown Fiji Pro © WSL / Ed Sloane

Le Corona Open J-Bay se déroulera donc le 12 juillet avec un lancement prévu à 8h (heure française). À voir en direct sur le site de la WSL.

TOP 10 DU CLASSEMENT GÉNÉRAL :

Matt Wilkinson (AUS) – 26 750 pts
John John Florence (HAW) – 26 500 pts
Jordy Smith (ZAF) – 26 150 pts
Adriano De Souza (BRA) – 26 150 pts
Owen Wright (AUS) – 26 150 pts
Joel Parkinson (AUS) 22 650 pts
Connor O’Leary (AUS) – 18 450 pts
Julian Wilson (AUS) – 16 700 pts
Kolohe Andino (USA) – 16 000 pts
Sebastian Zietz (HAW) – 15 500 pts

ROUND 1 DU J-BAY OPEN :

Heat 1 : Joel Parkinson (AUS) vs. Wiggoly Dantas (BRA) vs. Miguel Pupo (BRA)
Heat 2 : Owen Wright (AUS) vs. Bede Durbidge (AUS) vs. Josh Kerr (AUS)
Heat 3 : Adriano De Souza (BRA) vs. Frederico Morais (POR) vs. Jadson Andre (BRA)
Heat 4 : Matt Wilkinson (AUS) vs. Jeremy Flores (FRA) vs. Ethan Ewing (AUS)
Heat 5 : Jordy Smith (ZAF) vs. Conner Coffin (USA) vs. Michael February (ZAF)
Heat 6 : John John Florence (HAW) vs. Ian Gouveia (BRA) vs. Davey Staples (ZAF)
Heat 7 : Kolohe Andino (USA) vs. Italo Ferreira (BRA) vs. Leonardo Fioravanti (ITA)
Heat 8 : Julian Wilson (AUS) vs. Kelly Slater (USA) vs. Kanoa Igarashi (USA)
Heat 9 : Connor O’Leary (AUS) vs. Adrian Buchan (AUS) vs. Jack Freestone (AUS)
Heat 10 : Gabriel Medina (BRA) vs. Caio Ibelli (BRA) vs. Stuart Kennedy (AUS)
Heat 11 : Sebastian Zietz (HAW) vs. Mick Fanning (AUS) vs. Joan Duru (FRA)
Heat 12 : Michel Bourez (PYF) vs. Filipe Toledo (BRA) vs. Ezekiel Lau (HAW)

DÉCOUVREZ LE TEASER DE L’ÉVÉNEMENT :

Articles relatifs

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publié.