the-church-of-the-open-sky

Critique : The Church of the Open Sky

Réalisé par Nathan Oldfield, The Church of the Open Sky raconte le lien que nous avons avec l’humain en général et notre sport. Critique.

Alors que je scrollais mon fil d’actualité Facebook (comme chaque matin), je vois cet événement à Bordeaux : « Projection du film The Church of The Open Sky au Mégarama de Bordeaux ». Étant un habitué des films de surf, je réserve immédiatement une place pour découvrir ce nouveau film qui m’a l’air pas trop mal au vu des récompenses attribuées. Et quand j’ai vu l’affiche, je me suis directement dis que ça n’allait pas être un film comme les autres.

The Church of The Open Sky est tourné en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et au Sri Lanka (destinations de rêve bien sûr) avec certains guests connus pour leur style incomparable comme Dave Rastovich ou Alex Knost Nathan Oldfield, le réalisateur, a tourné pendant un peu plus de deux ans et demi pour créer ce film.

Dave_church-of-the-open-sky
© The Church of the Open Sky

L’ambiance est vraiment douce, « humaine ». On y voit des enfants apprendre le surf sur des véritables « planches de bois » et qui d’ailleurs s’en sortent vraiment bien. Il concentre également sur les personnes qui ont fait face à la violence raciale, la guerre, la tragédie et ils semblent tous trouver du réconfort dans l’océan. Comme quoi le surf est vraiment un espèce d’anti-dépresseur.

Pour moi, le surf est beaucoup plus profond qu’une activité physique. J’ai toujours pensé que le surf est une expérience interne, métaphysique. Donc, j’aime aussi l’idée de surfer comme une sorte de rassemblement, comme une église, une sorte de communion. — Nathan Oldfield

J’ai trouvé que ce film reflétait vraiment la passion du surf dans son ensemble. Même si je ne suis pas un adepte du longboard, The Church of the Open Sky m’a vraiment donné envie de m’y mettre. Avec cette musique douce et entraînante à la fois, je me suis laissé emporté dans cette ambiance si spéciale. À tous les adeptes de films de surf, je conseille vraiment ce film, vous en sortirez avec le sourire.

Ma note : 7/10

Articles relatifs

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publié.